Bulletin d'humeur


En rentrant un soir dans notre nouvelle maison après notre déménagement à Montréal, mon compagnon (que j’ai eu la chance de rencontrer par un biais particulier, sur un site de rencontre de qualité) m’attendait gentiment au salon avec un nouveau complet pour homme, ainsi que deux flûtes et une bouteille de champagne. Des bougies allumées accompagnaient l’ambiance de la soirée. Seul le menu de restaurant manquait! Il avait un pressentiment et était très joyeux. Il pensait que j’étais enceinte.
Mais non! Que je lui réponds, ce n’est pas possible! Et encore moins en revenant de mon voyage au Costa Rica !
Quoique…
Nous voilà donc partis, à 22h00 à la recherche d’une pharmacie ouverte en quête du fameux bâton bleu. Après deux essais infructueux, le troisième fut concluant : de la lumière!
Hourra, le magasin est ouvert!

Malgré l’heure tardive et le peu de clients, la lenteur des préposés nous mettait la pression.
Finalement, nous repartons avec le testeur. Je pars donc m’enfermer dans les toilettes pour faire le test! Quelle ne fut pas ma surprise lorsqu’une jolie croix bleue apparue. Je ne savais vraiment pas comment réagir.
A partir de cet instant, j’ai su que ma vie allait changer pour toujours…
En premier lieu pour plusieurs mois.

Première fois Maman


Ca y est, les portes de la grossesse, puis de la maternité pour ensuite passer par celle de l’accouchement et se finaliser par l’arrivée d’un nouvel être, venaient de s’ouvrir à moi.
Et à mon couple !
Devions-nous donc maintenant penser à faire appel à une wedding planner ?
Après mûres réflexions : pas tout de suite, un seul fort moment de vie à la fois… en revanche une location en Martinique ou tout simplement la location d'un chalet au Québec en amoureux pour fêter ça… Facile de trouver un bon site de voyage s'il est bien référencé avec un expert SEO ;-)
Il fallait que je commence avant toute chose à assimiler mon nouveau rôle de future maman et imaginer qu’une nouvelle vie en mon sein était entrain de se former, de grandir pour ensuite bientôt naître.
Et puis, il fallait aussi que l’adaptation paternelle se fasse…
Ca prend beaucoup plus de temps…
En attendant, les inconvénients ne se nomment que dans le cercle des initiées, je veux parler des mères, mamans, femmes ayant eu une progéniture.
Toutes celles passées par cette expérience unique, enfin unique pour chaque enfant, ne tarissent pas de conseils, de soutien, d’aide tout au long de votre état de gestation.

Magasinage pour enfant



Et ce qui est génial, c’est que plutôt que de trainer votre conjoint dans les magasins à la recherche des plus beaux vêtements pour hommes afin que ce dernier continue d’être notre Garry Grant bien qu’il devienne père, vous voilà accompagnée de super copines qui sont ravies de partager avec vous les visites et découvertes de magasins pour bébés. Elles se rappellent lorsque c’étaient elles.

Et là, c’est extraordinaire : des rayons complets vous sont présentés :
• des gigoteuses,
• des jouets en pagaille,
• des poupées,
• des couches,
• des bodys,
• des chaussettes,
• des turbulettes pour filles, comme pour garçons
• il y en a pour tous les gouts.

Surtout, il ne faut pas oublier le petit ensemble cadeau de naissance que l’on peut vous offrir au sortir de la maternité.
Bref, me voila partie pour 9 mois de grossesse, avec un ventre qui se distend, les pieds qui gonflent et une énorme restriction sur la nourriture…
Le joli papillon n’est pas entrain de se transformer en une bête féroce comme le lion, mais plutôt comme un langoureux pachyderme.

Le Baby shower



Quelle horreur.
Heureusement, il y a les bons côtés :

Le baby shower ou tout est beau, vous avez une mine radieuse, tout le monde vous félicite, la question fille ou garçon revient sans cesse, on prend soin de vous tout le temps, les files d’attente se réduisent, on vous cède le passage, les femmes vous regardent avec un petit sourire en coin et complice, les jeunes mamans indiquent à leur progéniture qui marche et me montrent de leur petit doigt potelet et vous regarde avec de grands yeux, qu’il y a un bébé dans mon ventre.

Quel merveilleux cadeau la vie vous a fait… Bon, d’accord, après il y a les premiers pleurs, la faim qui tiraille le ventre et se termine en tétée et le retour à la maison. De là commence le défilé des présentations du nouvel arrivant, et le besoin de revoir la décoration intérieure.

Les cadeaux de naissance se succèdent avec rires, accolades et félicitations.
• Les vêtements de bébé
• sacs de nuits
• doudous
et un charmant « médaillon de famille ».

Il ne faut surtout pas non plus oublier le photographe amateur qui va immortaliser ces instants uniques. Ensuite, vous êtes directement reléguée au second plan : bébé est devenu la vedette.
Vous êtes là pour assurer ses besoins primaires, s’assurer qu’il mange bien, fasse bien ses rots, soit propre, dorme bien en sécurité.
Bref, vous devenez celle qui fait les câlins, apaise les peurs, devine à l’avance les besoins, endosse le rôle de l’infirmière.
Mais quelle compensation vous avez là : les premiers sourires roses, les premiers soupirs de bonheur, les caresses, des yeux bleus qui vous regardent avec un amour gros comme ça. Rien n’est gris, tout n’est que confettis, papillons, douceur, en fait, la vie est fleurie de petits bonheurs.

Et ce n’est que le début. Quelques mois plus tard, la dormeuse devient trop petite car petit bébé est devenu grand et se tient debout. Il ne va pas tarder à marcher. Et là, commence une nouvelle aventure...
Mais peut–être que nous allons décider d’agrandir encore la famille…